Pathologie de l'Épaule

Capsulite rétractile

La capsule articulaire est un élément qui permet d’isoler l’articulation de son environnement extérieur (vaisseaux, nerf, muscle…).

ISCO Arrow Down
Image

Lors d’une capsulite retractile, la capsule articulaire est agressée par un traumatisme ou une pathologie aiguë ou chronique que l’on appelle épine irritative. Comme son nom le suggère, la capsule va se rétracter et de ce fait limitera la course de l’articulation et donc des mouvements que l’épaule pourra effectuer.

Quels sont les signes ?

Cette pathologie se manifeste par des douleurs et une limitation des amplitudes articulaire importantes.

Quelles sont les options thérapeutiques ?

Le traitement est rarement chirurgical et est basé sur de la rééducation et le respect de la règle de la « non douleur » afin de diminuer l’agression de la capsule. Le traitement peut être très long (années).

Le traitement chirurgical est indiqué après avoir réalisé un traitement rééducatif maximal bien conduit. Il peut envisager de traiter l’épine irritative au risque d’augmenter en post-opératoire la capsulite et de sectionner la capsule afin de redonner de la mobilité.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

Il nécessite en post-opératoire une rééducation intensive et une adhésion au projet thérapeutique importante. Le résultat de ce type de chirurgie peut être long à obtenir et n’est pas forcément complet.