Pathologie de l'Épaule

Rupture de la coiffe des rotateurs

La coiffe des rotateurs désigne l’ensemble des tendons et muscles qui permettent d’actionner l'épaule.

ISCO Arrow Down
Image

Quels sont les signes ?

Il est possible qu’un ou plusieurs tendons se désinsèrent formant un trou qui s’agrandira progressivement. Cette rupture fait suite à des processus dégénératifs (vieillesse) ou traumatiques. Le plus souvent, cette rupture se manifeste par des douleurs lors des activités mais également au repos, jusqu’à parfois vous réveiller la nuit, et elle s’associe à une perte de force, voire à une diminution des amplitudes articulaires.

Quelles sont les options thérapeutiques ?

Les ruptures peuvent être partielles, profondes, superficielles ou transfixiantes/totales. Aucun traitement non chirurgical ne permet à ce jour de faire cicatriser la coiffe des rotateurs. Cependant vous pouvez plus ou moins bien tolérer cette rupture.

  • Dans le cas où la rupture est peu gênante ou que vous ne souhaitez pas d’intervention, il est tout à fait possible d’avoir recours à des solutions conservatrices qui visent à apaiser : anti-douleur, inflammatoire, infiltration.
  • Dans le cas où la rupture est gênante ou que vous êtes en échec de traitement médical, il est possible d’envisager de réparer votre coiffe des rotateurs sous arthroscopie.
  • Dans les formes les plus évoluées, sur des lésions rétractées dites « irréparables », il est possible de poser une prothèse d’épaule.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

Dans les suites d’une réparation de la coiffe des rotateurs sous arthroscopie, les douleurs restent très limitées grâce à un cathéter délivrant des anesthésiants qui est placé lors de votre intervention et qui sera retiré 48h après votre sortie d’hospitalisation. Une attelle d’immobilisation lors de vos déplacements en dehors de la maison sera nécessaire dans le post-opératoire immédiat. Assez rapidement, des séances de kinésithérapie seront débutées pour assouplir votre épaule et la faire refonctionner. Le résultat définitif étant atteint entre le 3e et le 6e mois.